Site Emploi : le site communautaire de l'emploi Recherche Emploi    Actualites Emploi    Blog Emploi

embauche

embauche Chômage toujours en hausse malgré croissance économique au 2ème trimestre 2013

Liens sponsorises

16/08/2013

Chômage toujours en hausse malgré croissance économique au 2ème trimestre 2013

L’Insee confirme les propos tenus la semaine dernière par le ministre en charge de l’Économie, Pierre Moscovici. Ce dernier s’est félicité lors d’une visite d’usine à Bayonne de l’embellie de l’économie de l’Hexagone. L’institut public note que le BIP français a évolué à un rythme plus soutenu que prévu au T1 2013, affichant une progression de 0,5 % en variation trimestrielle. Le chef de gouvernement, Jean-Marc Ayrault a affirmé que la France réalise ainsi sa meilleure performance depuis T1 2011.

La cinquième économie de l’Europe semble donc sortie de la récession. Seulement, la reprise de l’économie ne semble pas s’accompagner d’une relance de l’embauche. En effet, l’Insee fait état de pertes de 27 800 postes durant la période considérée. Il faut rappeler que lors du précédent trimestre, l’organisme d’étude économique avait indiqué que 8 300 personnes se sont inscrites dans les bureaux de Pôle Emploi.

L’économiste Eric Heyer, travaillant pour le compte de l’OFCE - Observatoire français des conjonctures économiques - note toutefois que cette croissance reste fragile. Ce technicien explique que l’on ne peut pas parler d’expansion durable sans qu’il y ait une reprise des investissements, ce qui est loin d’être le cas. Selon ce responsable, les entreprises ne peuvent pas relancer l’emploi si elles n’investissent pas.

Partagez sur Facebook

Articles similaires :

   

23/07/2013

Emplois d’avenir : les patrons ne veulent pas embaucher avec ces contrats

Malgré quelques avancées récentes, le domaine des emplois d’avenir a de sérieuses difficultés à percer dans le secteur privé. À la date du 30 juin 2013, seuls 2500 postes ont été offerts dans ce domaine.

Et pourtant, les interventions n’ont pas été rares : les campagnes de communication, les discours du ministre du Travail, ou encore ceux des préfets. Sans résultats.

Trois facteurs sont la cause de ce blocage, d’après l’association d’entrepreneurs Croissance Plus, à savoir : l’inexistence d’assurance sur la durabilité du dispositif dans le futur, la mauvaise maîtrise du dispositif, et la diminution de l’activité.

Selon certains dirigeants du secteur privé, la situation économique actuelle est loin d’être propice à ce type de dispositif. Même en temps normal, une entreprise préfère de loin embaucher une personne qualifiée et opérationnelle, plutôt qu’une ressource encore à former. La situation économique actuelle n’a bien évidemment pas amélioré les choses.

À l’UPA, il est clair également que les entreprises rechignent à s’occuper de la formation de personnes ayant très peu de qualifications, surtout dans les PME.

Malgré les financements du gouvernement, les emplois d’avenir semblent pour l’instant mal barrés et ne constituent en rien une solution pour lutter durablement contre le chômage chez les jeunes.

Partagez sur Facebook
Articles similaires :

   

05/07/2013

Chiffres emploi USA juin 2013 : amélioration emploi aux Etats-Unis

Les entreprises privées américaines se sont montrées plus actives en juin en termes d’embauche en proposant 188 000 nouveaux postes. Les États-Unis constatent ont constaté une stagnation du nombre de chômeurs au cours du mois dernier avec un taux de 7,6 % identique à celui observé en mai. Le département d’État en charge de l’Emploi annonce même que les statistiques officielles attendues en cette fin de semaine devraient être meilleures que prévu.

Jim O’Sullivan, économiste chez HFE explique que les performances du secteur de l’emploi est due en grande partie au dynamisme des PME américaines. Le technicien note que cette embellie concerne tous les domaines d’activité et elle se traduit par une diminution des effectifs des personnes qui se sont inscrites pour demander des indemnités chômage. Les analystes se disent même surpris parce qu’ils ne s’attendaient pas à des chiffres aussi élevés.

En effet, le ministère américain chargé de l’Emploi dénombre au cours du mois passé 343 000 nouveaux allocataires, soit 5000 personnes de moins par rapport aux données publiées le mois d’avant. Les prévisionnistes s’attendaient à une augmentation des effectifs des sans occupation. D’où la conclusion de ce département ministériel pour qui la situation des individus sans emploi s’est nettement améliorée ces douze derniers mois.

Partagez sur Facebook
Articles similaires :

   

02/07/2013

Jobs d’été dans 90 minutes enquêtes à voir ce mardi 2 juillet sur TMC

L’émission 90′Enquêtes diffusée sur TMC ce 02 juillet 2013 fait le point sur les jobs d’été. Les jeunes profitent de la période estivale pour trouver du boulot. Les offres d’emploi augmentent significativement pendant cette période. En effet, pour s’occuper des touristes, les sites de divertissement et établissements hôteliers doivent embaucher des jeunes.

Les premiers concernés sont des jeunes étudiants dont la plupart travaillent pour la première fois. Plagistes, placeurs ou encore animateurs, les jeunes se chargent surtout de la réception des clients. Mais pour certains, le premier job de leur vie peut se révéler une expérience très éprouvante à cause des conditions de travail exceptionnellement dures. Contrats précaires, journées de travail interminables, heures supplémentaires non payées, hébergement laissant à désirer, tel est le lot de certains de ces jeunes que les employeurs n’hésitent pas à exploiter sans vergogne.

Les plus débrouillards arrivent à trouver un travail à leur goût et bien payé qui leur permet d’expérimenter un séjour de vacances agréable. De cette façon, ils arrivent à faire suffisamment d’économies pour tenir jusqu’au prochain été. Les bons plans de jobs d’été, des conseils pour postuler, etc. sont à découvrir ce soir sur TMC ou à suivre sur internet en replay.

Partagez sur Facebook
Articles similaires :

   

25/06/2013

Quotas pour l’emploi des seniors dans les entreprises ?

Le dernier sondage effectué par Harris en France sur les quotas de seniors fait ressortir le fait suivant. Presque 80% des Français approuvent l’application de quotas des seniors dans les entreprises enregistrant plus de 50 employés. D’un autre côté, 10 % des interrogés ont affirmé que la productivité des entreprises serait meilleure sans les seniors.

Plus précisément, 43 % des interrogés seraient d’accord avec l’idée d’embaucher des seniors dans les PME. Ainsi, les établissements ayant un personnel dont le nombre est supérieur à 50 personnes devraient obligatoirement embaucher des individus de 50 ans et plus. Les récalcitrants seraient passibles de sanctions.

Globalement, les Français semblent apprécier la présence des seniors. En effet, 35 % des personnes interrogées avouent que recruter des seniors pourrait favoriser le travail des jeunes. D’un autre côté, 48 % jugent l’impact de la présence des seniors au sein des entreprises assez positif. Seulement 15 % des interrogés sont d’ailleurs défavorables au recrutement des seniors. Actuellement, le chômage sévit surtout chez les jeunes et dans une relativement plus faible proportion chez les seniors. Pour y remédier, François Hollande a mis en chantier un projet qui ambitionne d’arriver à la signature de 70 000 contrats d’ici un an. Ce projet concerne surtout les jeunes sans qualifications et les seniors.

Partagez sur Facebook
Articles similaires :

   

18/06/2013

Offres d’emploi PME : cela suffira-t-il pour réduire le chômage en France ?

Classé dans : Crise — Tags :, , , — site-emploi @

Dans un contexte de récession économique, peut-on encore dire que les PME sont les principales pourvoyeuses d’emploi en France ? Une enquête réalisée par KPMG indique que sur 2,8 millions d’emplois créés dans l’Hexagone ces deux dernières décennies, 80 % sont à mettre à l’actif des petites et moyennes entreprises. Or, la Coface révèle que la situation des PME s’est sérieusement détériorée au mois d’avril dernier.

Cet organisme parle des petites structures, notamment celles opérant dans le secteur de l’industrie qui sont les plus vulnérables aux effets de la crise. La Coface compte en douze mois 59 630 fermetures d’entreprises dont majoritairement des PME. Ces défaillances ont coûté leur poste à plus de 200 000 personnes. Les petits investisseurs déjà fragilisés par la crise de 2009 ont fini par céder.

La situation est compliquée, mais les entrepreneurs restent optimistes. 75 % des dirigeants de petites et moyennes entreprises s’attendent même à une progression de leurs recettes et envisagent d’embaucher de nouveaux collaborateurs. Les opérateurs travaillant dans les télécommunications, ceux intervenant dans le domaine de l’informatique sont les plus actifs en cette période. Les restaurateurs et les prestataires de services sociaux sont également très en vue sur le marché du travail. Ces structures privilégient surtout les emplois qualifiés.

Partagez sur Facebook
Articles similaires :

   

17/06/2013

Opération vis ma vie avec échange de poste entre Pôle Emploi et Auchan

Pour mieux orienter les chercheurs d’emploi dans les métiers de la grande distribution, l’agence Pôle emploi de Bordeaux Mériadeck a envoyé ses cadres sur le terrain. Ces derniers se sont substitués aux responsables de rayon ou aux caissières du magasin Auchan de la localité. Les cadres de l’entreprise commerciale ont pour leur part animé des actions de sensibilisation dans les bureaux de la structure. Ils ont également profité de l’occasion pour s’enquérir des rôles et des attributions des conseillers Pôle emploi.

Les apprentis agents de services ont reconnu que cette expérience facilitera la sélection des candidats qu’ils proposeront pour les postes offerts par l’enseigne. Le professionnel de la grande surface attend également des retombées positives de cette opération. Martin Avenard, le responsable du département RH d’Auchan n’a pas manqué de noter que son entreprise recrute tous les ans près d’une quarantaine de personnes et il souhaite que les chômeurs inscrits auprès de Pôle emploi puissent y postuler davantage.

L’initiative conjointe de Pôle emploi Bordeaux Mériadeck et d’Auchan a été couronnée de succès. La première bénéficiaire du projet a déjà signé son contrat d’embauche avec le magasin de distribution. La démarche n’échappe toutefois pas aux critiques des syndicats qui qualifient l’opération de plaisanterie.

Partagez sur Facebook
Articles similaires :

   

10/06/2013

5 jours pour trouver un emploi en PACA du 10 au 14 juin

La quatrième édition de la manifestation « 5 jours pour l’emploi » organisée par l’agence de Pôle emploi dans le Var ouvre ses portes aujourd’hui à Toulon. Ce département poursuit son combat contre le chômage dans la région CAPA. Cet événement ambitionne de changer la donne dans cette partie de l’Hexagone au niveau du marché de travail. Les chiffres sont accablants : 11 % des Varois sont en quête d’un emploi et nombre de chômeurs voient leur situation se dégrader. Il va donc sans dire qu’il y a urgence.

Pôle emploi entend donc attaquer le problème par une nouvelle approche. Cette structure veut proposer des services personnalisés en fonction de la situation spécifique de chaque chercheur d’emploi. Cette démarche permet à cet organisme étatique de considérer en priorité le cas des personnes les plus nécessiteuses.

En premier lieu, les organisateurs de la manifestation dresseront un état des lieux du marché de l’emploi dans la région. L’objectif est d’identifier les domaines d’activités offrant des opportunités d’embauche comme les métiers de la mer et le tourisme. Pour sortir définitivement les chômeurs de leur situation, Pôle emploi entend privilégier les postes durables. La structure organise également des séances de formations cadrant avec le profil des chercheurs de travail.

Partagez sur Facebook
Articles similaires :

   

05/06/2013

Plus d’embauches dans les pays en voie de développement que les pays riches après la crise

Les conclusions du compte rendu annuel de l’OIT — Organisaiton Internationale du Travail — sont sans appel. Cet organisme confirme une détérioration de la situation de l’emploi dans le monde en dénombrant quelque 200 millions de chercheurs de travail en 2012. Cette étude indique qu’il faudrait créer 30 millions de nouveaux postes pour espérer s’aligner sur les chiffres enregistrés avant la crise en 2008.

L’Organisation Internationale du Travail révèle que les pays développés ont plutôt du mal à se remettre de la crise contrairement aux nations émergentes. Cette situation est due au fait que les grandes économies n’ont pas su convertir leurs profits en investissements. Ce qui a amené à une stagnation, voire un recul du marché de l’emploi. Les pays à fort potentiel de développement ont réinvesti les richesses qu’ils ont pu générer conduisant à un relèvement de 7 % des créations de postes en l’espace de cinq ans.

Au niveau des États nantis, ce faible niveau de création d’emploi a creusé encore plus l’écart entre les riches et les pauvres. Alors que les économies émergentes comme l’Inde, le Brésil ou la Turquie sont parvenues à limiter les différences de niveaux de revenus entre les couches sociales. Toutefois, l’OIT fait remarquer qu’en dépit de ces améliorations, les pays très vulnérables enregistrent un accroissement des effectifs des populations vivant à la limite du seuil de pauvreté.

Partagez sur Facebook
Articles similaires :

   

29/05/2013

Semaine pour l’emploi TF1 et Métro du 3 au 9 juin 2013

Classé dans : Offres d'emploi — Tags :, — site-emploi @

L’opération Une Semaine pour l’Emploi a été inaugurée en 2009. Depuis, l’on a assisté à la concrétisation de plus de 15000 contrats. Le groupe TF1, conscient de la hausse incroyable du taux de chômage et des répercussions positives de cette opération, participe activement à la 7e édition d’Une Semaine pour l’Emploi. La semaine du 3 au 9 juin sera donc consacrée à l’emploi.

Au programme de TF1 cette semaine : conseils pratiques concernant les recherches d’emploi, développement sur les secteurs clés pouvant embaucher. Voilà des thèmes abordés chaque jour de cette semaine, pendant le journal télévisé de 13 heures présenté par Jean-Pierre Pernaut.

Lors des journaux télévisés du soir et de la fin de semaine, présentés par Claire Chazal et Gilles Bouleau, l’on aura droit à un focus sur des témoignages de personnes ayant été embauchées en entreprise grâce aux éditions précédentes d’Une Semaine pour l’Emploi.

Chez LCI, les émissions seront sur le thème de l’emploi. Dès 7 h 15 le matin, la chaîne proposera une émission sur les coulisses de l’emploi. De nombreux invités seront à l’honneur durant cette semaine de l’emploi chez LCI. Nous y verrons de grands acteurs de l’emploi en France, comme le DG de Pôle emploi, Jean Bassères.

Sur son site internet, le quotidien Metro présentera à ses lecteurs deux grands dossiers qui se focalisent sur l’emploi, pour les parutions du 3 et du 6 juin.

Partagez sur Facebook
Articles similaires :

   

Liens sponsorises

Actualités du Marché de l'Emploi

Pour recevoir notre newsletter, remplissez le formulaire ci-dessous :

Votre adresse email :

Articles plus anciens »

embauche - Le blog de Site-emploi.com : le site communautaire de l’emploi !

   

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1